Déclaration à la suite des élections européennes

Déclaration à la suite des élections européennes

Les résultats des élections européennes qui se sont déroulées hier montrent plusieurs évolutions dans les aspirations de nos concitoyens.

➡️ Cette élection européenne a été marquée par un taux de participation en forte hausse, taux le plus élevé, et ce depuis 1994. Notre démocratie représentative fonctionne. Les Français ont montré une véritable volonté de prendre part à l’élaboration des futures décisions européennes.

➡️ Pour sa première participation aux élections européennes, la République en Marche a montré que parmi les partis de gouvernement, il sera le seul à pouvoir peser au Parlement européen. La liste soutenue par LREM se voit dotée de 22 sièges au Parlement européen, à égalité avec le Rassemblement National. Aucun triomphalisme possible, après un campagne difficile, mais une obligation renforcée, après 2017 : travailler ardemment pour notre pays et notre continent.

➡️ Cette élection a confirmé l’effondrement des partis traditionnels qui ont façonné le paysage politique depuis près de 40 ans. Les deux grandes forces politiques qui ont gouverné la France sur cette période n’ont pas su convaincre. Le Rassemblement National a vu son socle baisser par rapport aux élections précédentes en perdant 2 sièges. Le tableau reste cependant préoccupant car en plus de d’envoyer nombre d’élus d’un parti aussi xénophobe que peu actif au parlement européen, ces résultats réexposent le diagnostic d’une France fracturée. Nos politiques initiées en 2017 mettent du temps à prendre leurs effets, et il nous faut agir aujourd’hui davantage pour construire une Europe plus juste et plus forte pour tous ses territoires, du plus rural au plus urbain, à la hauteur des enjeux du 21e siècle, qu’ils soient sociaux ou environnementaux.
Cette prise de conscience écologique doit être renforcée par le très fort score d’EELV et son engagement européen constant.

➡️ Le défi est donc grand pour nous aujourd’hui. Nous nous devons de proposer des projets pour tous nos concitoyens dans chaque espace de la République. Le seul vote de contestation systématique récupéré massivement par le RN ne peut être suffisant.
La République en Marche et le Modem porteront au Parlement européen cette transformation vers un modèle qui protège chacun et dans l’ensemble de nos territoires.
Ces résultats donnent malgré tout une forte place aux partis pro européens qui demeurent majoritaires. C’est un véritable message de conviction ne doit pas être oublié, celui de construire ensemble une politique européenne consacrant notre besoin commun de libertés et de solidarité.

A la France et à chacun d’entre nous de bâtir des situations plus justes, fiscalement et socialement, pour que nous sortions tous ensemble du morcellement qui mine notre société et qui ne profite qu’aux extrémistes.

Fermer le menu